Ce matin a eu lieu un acte important de ma "liberté" ............ le passage devant le juge.

Ca fait trois jours que je suis bien angoissée, maux de ventre, diarhées à répétition, ventre hyper gonflé, perte de sommeil, etc ...

Ce matin je me prépare donc. Je pars à 8h30, un petit quart d'heure de marche pour y être un peu en avance. J'ai été convoquée pour 9h.

En chemin, l'angoisse me monte, j'ai du mal à respirer, je suis oppressée, le ventre gargouille, et la nausée s'installe.
Je le sens bien que ça va pas bien, qu'irrémédiablement un truc louche va se passer. Pourquoi m'angoisser ainsi alors qu j'ai une avocate qui va me représenter ?
Malgré tout, je vais mal.
Alors je vais me planquer dans un coin tranquille et là je largue tout : le ventre se vide !
Je vous dis pas l'état de mes chaussures, de mon jean, ma veste à choper quelques gouttes au passage ......... et je me sens vaseuse.

Je ne peux pas me présenter dans l'état là, ça c'est un truc dont je suis consciente, mais pour le reste ................ Je me vois marcher dans les rues thionvilloise à la recherche de je ne sais pas trop quoi, avec toujours à l'esprit que je ne peux pas y aller avec mes vêtements souillés, mais incapable de penser à quoique ce soit d'autre.
Je suis rentrée chez moi et j'ai mis mon linge à laver.

errance

C'est bizarre quand même que tout d'un coup on se retrouve déconnectée à cause d'une angoisse !